Festival du Chamanisme

Lowanpi, un rituel de guérison lakota

Chez les Lakotas – une tribu amérindienne du Dakota –, des rituels de guérison sont pratiqués au cours de cérémonies spirituelles fondées sur le chant, les « Lowanpi », durant lesquelles tambours et voix s’entremêlent pour servir de lien au sacré, accéder au monde des esprits et entamer le processus de guérison.

À travers un dialogue avec un ami Esprit, Howard Bad Hand – homme médecine lakota et musicien – nous invite à la découverte de cette sagesse chamanique ancestrale. Grâce à un langage métaphorique, nous apprenons l’importance pour ce peuple de la musique, qui est perçue comme le langage de la Création et l’expression de la volonté divine, mais surtout son universalité et la manière dont elle résonne en chacun de nous.

Howard Bad Hand est un Sicangu Lakota, originaire de la réserve de Rosebud dans le Dakota du Sud. Il a étudié à la Lenox School, au Dartmouth College, à l’université de Harvard et au Sinte Gleska College. Chanteur et compositeur de chants Lakota, il est le meneur du groupe de chants traditionnels Heart Beat et propriétaire de High Star Productions, qui produit des CD et des vidéos de musique amérindienne et de danses traditionnelles. Il dirige des séminaires de chants amérindiens et oeuvre pour la paix en partageant les enseignements de la Pipe sacrée et de la Danse du Soleil à travers de nombreuses cérémonies.